Pour en Finir avec le mode Push

Publié le par Teruin

Pour en finir avec le mode Push

 

 

Il est assez intéressant actuellement de voir la concurrence que se livre les acteurs de la mobilité autour des systèmes de messagerie.

 

Microsoft en tête avec son blackBerry Killer, Blackberry avec on infrastructure BES

et …. Le reste du monde.

 

Le marketing imposant de l’éditeur de Redmond insiste sur le fait que la nouvelle version d’exchange combinée avec Windows Mobile 5.0 auquel s’ajoute Microsoft Messaging and Security Feature Pack (MSFP) est dotée du mode push. Comme ….. son concurrent Blackberry. Mais le mode push est t’il vraiment si important ?

 

En fait, que l’on ait à faire au mode push (message envoyé par le serveur Exchange directement en http) ou le mode pull (Message récupéré grâce aux processus de vérification sur les mobiles) cela n’a que peu d’importance. Un troisième moyen à même été proposé par Microsoft qui repose sur le principe d’alerter le téléphone par SMS que des messages sont arrivés.

Le mode push, même si techniquement il constitue une avancée est juste bon à contrer le concurrent Blackberry. Ce qui importe ici, c’est le ressenti utilisateur. Déjà avec les Windows Mobile, les smartphones comme les SPV, l’on peut récupérer toutes les X minutes les messages sur le serveur Exchange. Il peut par conséquent se passer 5 minutes ou vous n’êtes pas totalement synchronisé avec votre boite aux lettres. Posons nous la question… est ce vraiment fondamental ? Dans la plupart des cas l’on peut estimer que cela suffira amplement.

 

 Ce qui est réellement important c’est la suite annoncée par Microsoft sur la gestion des PDA et téléphone qui permet de véritablement mette en place une politique de sécurité. La, est le gain fonctionnel et la, la vraie valeur ajoutée du Sp2 et de Windows Mobile 5.0.

 

Alors maintenant qui va gagner la guerre ? Blackberry ou Windows Mobile 5.0. Déjà, une différence fondamentale. Blackberry n’est pas lié à Exchange. Windows Mobile 5.0 et son mode Push est dédié à Microsoft Exchange.  Ce n’est pas être devin de que de dire que Blackberry à encore de beaux jours devant lui pour les clients utilisant Lotus ou les messageries dite libres.

Sur Exchange plus dur est de répondre. Personnellement je pense Microsoft à d’ors et déjà gagné la guerre avec le trio Exchange/Mobile 5.0/Active Sync. Windows Mobile est ouvert et peut faire fonctionner des applicatifs de toute sorte. Il est multimédia convivial et force est de constater qu’ ActiveSync est un produit simple efficace et de surcroit gratuit.

La force de Blackberry réside désormais dans des terminaux abordables robustes et dans une offre packagée incluant les couts de communication. Ce qui n’est pas encore tout à fait le cas pour l’offre Microsoft.   Mais selon certaines infos que j’ai pu recueillir ca pourrait changer rapidement.

 

 

Laurent Teruin 15 Décembre 2004

 

Commenter cet article