CCR No Limits.. ou presque (Partie1)

Publié le par Teruin

 

Depuis l'avenue de l'environnement Windows 2008 serveur ainsi que du RU5 & 6 Microsoft Exchange 2007 bénéficie d'un véritable ballon d'oxygène pour supporter de plus en plus d'utilisateur et ainsi réduire les couts d'infrastructure. Bien sur me direz vous la mise en place de serveur cluster de type notamment CCR mais également SCC demande a minima 3 serveur, la ou il en faillait que deux auparavant. La dessus c'est indéniable la venue de Microsoft exchange 2007 a contraint les entreprises en mettre en place plus de serveurs que dans l'environnement Exchange 2003.  A y regarder de plus prés ce n'est pas forcement évident. Un projet intéressant sur lequel il m'a été donné de travailler ces temps ci, m'a amené à m'interroger sur les limites que pourrait avoir un environnement CCR.  Grossièrement qu'est ce qui empêcherais un client de mettre plus de 20 000  utilisateurs sur une seule machine en cluster ? . Apres tout Microsoft ne semble pas interdire ce type de pratique alors pourquoi rester sur un référentiel de bonne pratique issue d'exchange 2003 ?. Quelles pourraient être les contre indications et quels en seraient les risques.  On traitera de l'interet après examinons dans un premier temps la faisabilité technique.

Voici un petit tour d'horizon

Premièrement, l'avantage de notre époque est de disposer d'environnement matériel sans limite importante de puissance. Par contre, comme nous le savons tous pour des questions il est important de rester dans la norme dite « raisonnable » en dehors de cela les tarifs unitaires des machines risquent fortement de grimper et il sera peut être plus intéressant dans positionner plusieurs plutôt que deux très puissantes. Si l'on se base sur des normes de serveurs que nous rencontrons souvent, le Bi quad Core constitue une alternative intéressante.  Dans notre cas nous avons pris dans un premier temps, comme modèle un serveur DELL 2970 dont la taille mémoire maximale est de 64 GB de ram, ce qui entre nous devraient déjà permettre d'accueillir pas mal d'utilisateurs 


Secondement, Windows 2008 permet de s'affranchir de problèmes liés aux nombres de port utilisés par les clients RPCoverHttp notamment


Troisièmement, les San actuels et la diminution d I/O liés à la version Exchange et au mode cache des clients Outlook permettent largement d'assurer la charge.

 Voyons tout d'abord combien d'utilisateur l'on pourrait positionner sur notre serveur nouveau CCR. Tout d'abord il nous faut considérer notre taux d'accès concurrent et notre type d'utilisateurs. Dans notre cas nous allons partir sur un profil d'utilisateur moyen et une concurrence de 80% soit 8 utilisateurs connectés pour 10 déclarés sur le serveur.  Du coté du profil utilisateur le profil moyen correspond au données Microsoft :  10 Messages envoyés et 40 reçu par jours. Certaines limites nous sont malgré tout données par l'éditeur. Ne pas dépasser 1000 Utilisateurs par Core soit dans notre cas (2xQuadCore) 8000 utilisateurs. Si l'on prend un serveur plus puissant (R900 4x6 core) cela nous repousse les limites  24000 utilisateurs sur une seule machine, certes la petit bête est à 22k dollars mais 24000 Utilisateurs sur une seule machine est ce qu'en théorie cela fonctionne.

Pour cela allons faire un tour du coté de storage calculator de Ross Smith. Voici les inputs que nous avons rentrés :

Tier-1 User Mailbox Configuration

Total Number of Tier-1 User Mailboxes

12000

Projected Mailbox Number Growth

0%

Send/Receive Capability / Mailbox / Day

10 sent/40 received

Average Message Size (KB)

50

Tier-1 User Mailbox Size Limit (MB)

300

Predict IOPS Value?

Yes

Tier-1 User IOPS / mailbox

0,00

Tier-1 Database Read:Write Ratio

0%

Outlook Mode (Majority of Clients)

Online Mode

 

 

Tier-2 User Mailbox Configuration

Total Number of Tier-2 User Mailboxes

12000

Projected Mailbox Number Growth

0%

Send/Receive Capability / Mailbox / Day

10 sent/40 received

Average Message Size (KB)

50

Tier-2 User Mailbox Size Limit (MB)

300

Predict IOPS Value?

Yes

Tier-2 User IOPS / mailbox

0,00

Tier-2 Database Read:Write Ratio

0%

Outlook Mode (Majority of Clients)

Cached Mode

 

Ceci avec un taux de 80% de concurrence. Voyons ce que cela donne coté recommandations

Solution Configuration

Single Server

Total for all Mailbox Servers

Recommended RAM Configuration (GB)

32 GB

--

Recommended Number of Storage Groups (Databases)

40

40

Recommended Number of Mailboxes / Database

600

--

Number of Tier-1 Mailboxes / Database

300

--

Number of Tier-2 Mailboxes / Database

300

--

Number of Tier-3 Mailboxes / Database

--

--

Total Number of Mailboxes

24000

24000

 

Pas trop de quoi s'affoler. 32 Go de ram pour 24 000 utilisateurs ce n'est tout de même pas énorme !  40 groupes de stockage parfait il nous en reste 10.  La question mais surtout la réponse qu'il conviendrait de connaitre ... est ce qu'il y aurait des inconvénients à mettre en place un tel environnement.  Coté journalisation effectivement notre gros bébé CCR va parler un peu comme vous en doutez.

Transaction Log Requirements

Single Server

Total for all Mailbox Servers

User Transaction Logs Generated / Day

345600

345600

Average Move Mailbox Transaction Logs Generated / Day

61714

61714

Average Transaction Logs Generated / Server / Day

407314

407314

User Transaction Logs Generated / SG / Day

8640

--

Average Move Mailbox Transaction Logs Generated / SG / Day

1543

--

Average Transaction Logs Generated / SG / Day

10183

--

 

407314 MB de donnée par jour de journaux ce qui fait environ 398 Go . Autant dire que la sauvegarde à plutôt intérêt à fonctionner ! Dans notre cas de figure, 2 jours de panne sont tolérés.  La question est de savoir s'il existe des contre-indications majeures. Coté stockage, coté réseaux ou autre Je vais donc chercher et je reviens vers vous rapidement

Laurent Teruin

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Exchange 2007

Commenter cet article