Sauvegarde Exchange 2007 LCR CCR de la copie passive

Publié le par Teruin

La fonction de duplication des bases Exchange au sein de l'edition 2007 permet d'effectuer des sauvegardes de bases données sur la copie passive générée par LCR ou CCR.

Mais comme vous le savez surement, une des fonctions primaires des outils de backup dediée à Exchange est de genérer une suppression de la parties des journaux qui ont été sauvegardés. La sauvegarde modifie egalement certain attirbut de la base de données précisant notamment l'heure de la derniére sauvegarde. Dans le cas de la sauvegarde de la copie passive que se passe t'il au niveau des journaux de base ? ?

Ce qu'il faut savoir dans un premier temps est que la methode que vous devez utiliser doit se basée sur les VSS. En effet, vous ne pouvez pas utiliser sur une copie passive de base Exchange un agent traditionnel de sauvegarde qui n'utilisait pas les services VolumesShadowsCopie. Si vous avez à votre disposition uniquement ce type d'outils , alors vous ne pourrez sauvegarder que la base active. Les méthodes de sauvegarde VSS sont quand à t'elle supportées sur la partie Active et la partie Passive.

Mais revenons à ce qui nous interesse. que ce passe t'il lorsque vous declenchez une sauvegarde VSS sur la base passive.

Lorsque la sauvegarde démarre, le service de réplication contacte la banque d'information sur le noeud actif afin de prévenir qu'une sauvegarde démarre.

un fois que la sauvegarde est terminée, le service de réplication contacte de nouveau la banque d'information pour informer que la sauvegarde est terminée.

Les modification d'entete résultant de la sauvegarde sont appliqués par la banque sur le noeud actif. Cette action génére une modification de journal qui est rejouée sur la base passive. De cette facon les mises à jours sont appliquées toujours dans le sens de la réplication Active vers Passive. Une des conséquence de ce mode fonctionnement est que vous ne pouvez pas sauvegarder via VSS votre base passive si votre base active est arrétée.

Concernant les journaux les choses changent un peu car en fait comme nous l'avons rappeler la sauvegarde traditionnelle supprime la partie sauvegardée des journaux considéré comme désormais inutile. Mais dans le cadre de la réplication les journaux 'inutile' sont ceux qui ont qui sont plus nécéssaire pour la reprise en cas de crash, ceux qui ont été rejoué sur le noeud passif et ceux qui ont été sauvegardés.

Pour coordonner tout cela , a chaque fois que le service de réplication termine l'application d'un journal (log replay), il contacte la banque et l'informe d'une incrémentation.

A ce stade la banque active connait désormais la partie des journaux inutiles pour le service de réplication. Elle peut alors en fonction de l'etat de la sauvegarde determiner la partie inutile des journaux sur la partie active et les supprimer.

Sur la partie passive les choses sont plus simple, car la partie passive peut analyser ces propres journaux et déterminer lesquels sont encore utiles.

Publié dans Exchange 2007

Commenter cet article