Sauvegarde MOSS2007

Publié le par Teruin

 
Le but de cet article est de faire un point rapide sur les méthodes de sauvegarde que l’on peut employer pour sauvegarder l’environnement Sharepoint 2007 et ce de façon native sans passer par des outils tiers.
 
Sauvegarder avec Sharepoint Designer
Pour sauvegarder un site ou un sous site, afin d’en effectuer le déplacement il est possible d’utiliser Sharepoint Designer 2007. Lors de cette opération, trois opérations bien distinctes vous seront demandez qui sont les suivantes :
·         Sauvegarde du site dans un fichier unique.
·         Création d’un nouveau site vide
·         Restauration de site vers ce dernier.
Dans ce cas il est préférable de recourir aux fichiers CMP appelé package de migration de contenu. Ces derniers incluent des données de listes et sauvegarde intégralement le site. Cette technique ne permet cependant pas de sauvegarder de façon granulaire certains éléments du site en question.
Pour ce faire il faut posséder le rôle d’administrateur du site
 
Il est possible de sauvegarder des modèles de site. Les modèles de site sont utilisés pour permettre de fournir à des sites et des sous sites un aspect homogène. Pour cela il suffit d’enregistrer un site en tant que modèle de sites et de l’ajouter en tant à la galerie modèle de site
Sauvegarde  via l’outils STSadm
Les fonctionnalités de sauvegarde et restauration intrinsèque peuvent  être utilisés par les administrateurs pour sauvegarder un site. Pour cela Microsoft fourni un outil très adapté mais également très consommateur de ressources qui permet de sauvegarder intégralement un site en vue de sa migration. STSadm
Vous trouverez cet outil dans le répertoire %systemDrive%Program FilesCommon File Microsoft SharedWeb Server Extensions12Bin
Le seul point faible de cette commande est quelle ne permet pas de restaurer un seul et unique document. De ce fait, la granularité est au niveau du site, ce qui pour une simple opération de restauration de quelque document peut s’avérer relativement lourde, d’autant plus qu’il vous faudra un espace nécessaire important éventuel et un autre serveur pour la restauration.
La méthode STSadm est en effet plus une méthode de restauration en cas de sinistre ; Le point d’amélioration est que cette commande lorsqu’elle est utilisée via l’interface graphique, et que l’option Ferme est sélectionnée, alors cette dernière sauvegarde également la base de données SQL serveur et effectue une troncature des journaux.
Note :  la possibilité de sauvegarder une ferme complète est une nouveauté de Sharepoint 2007.
 
Sauvegarder Moss 2007 via l’interface graphique
Moss 2007 permet de sauvegarder l’intégralité de la ferme via l’interface graphique. Cependant cette méthode ne permet pas de sauvegarder les données vers des périphériques de type bande. Malgré tout vous pouvez sauvegarder le tout vers un emplacement réseau de type UNC. Comme stsadm, la sauvegarde de type complète ou différentielle est uniquement supportée.
 
 
Sauvegarde et Restauration par La corbeille
La restauration par l’outil de la corbeille s’applique aux listes, aux données de listes, aux documents ainsi qu’aux librairies de document. L’intérêt de cette méthode qui, rappelons le ici, ne doit pas être considérée comme l’unique méthode de sauvegarde, permet de procéder à des restaurations de façon graphique. Le  fait de posséder une corbeille à 2 niveaux dans l’environnement Moss 2007 de plus positionnée par défaut, permet de réellement s’en servir pour récupérer du contenu effacé.  
L’administrateur peut toujours contrôler l’usage de la corbeille même si celle-ci est sous le contrôle de l’utilisateur
 
Sauvegarde de la métabase de IIS
La métabase de IIS peut être sauvegardée via l’utilitaire de sauvegarde NTbackup et l’état du système. Cependant, cette solution n’est pas pratique car elle oblige à restaurer l’ensemble des données du serveur. Afin d’éviter cela, nous vous conseillons de passer par une sauvegarde en ligne de commande ou par l’interface graphique.
 
Concernant l’interface graphique procédez comme suit :
1.       Dans le Gestionnaire des services Internet (IIS), cliquez avec le bouton droit sur l'ordinateur local, pointez sur Toutes les tâches, puis cliquez sur Sauvegarder/Restaurer la configuration.
2.       Cliquez sur Créer une sauvegarde.
3.       Dans la zone Nom de la sauvegarde de la configuration, tapez un nom pour le fichier de sauvegarde.
4.       Activez la case à cocher Crypter la sauvegarde avec un mot de passe, tapez un mot de passe dans la zone Mot de passe, puis tapez-le à nouveau dans la zone Confirmer le mot de passe.
 Cliquez sur OK, puis sur Fermer.
 
Pour lancer une sauvegarde de la metabase par l’interface de commande comme suit :
Syntaxe
iisback[.vbs] /backup [/b NomSauvegarde] [/v {Entier | NEXT_VERSION | HIGHEST_VERSION}] [/overwrite] [/e MotdepasseCryptage] [/s Ordinateur [/u [Domaine]Utilisateur [/p Motdepasse]]]
Exemple :
cscript.exe %systemroot%system32iisback.vbs /backup /s /web1 /u Administrateur /p password /B masauvegarde /v NEXTEC_VERSION /e restorehope
 
 
Sauvegarde de la base de données SQL Serveur
Comme il a été précisé plus haut lorsque l’on sauvegarde via l’interface graphique ou si vous employez lors d’une sauvegarde de type ferme via STSADM la commande –directory, alors la base de données SQL serveur fait également partie du lot de sauvegarde.
Dans le cas contraire vous devrez sauvegardez cette dernière par des dumps réguliers ou par un agent spécialisé.
 

Publié dans MOSS 2007

Commenter cet article